A MEDITER

Publié le

SE FIER OU PAS AUX APPARENCES ?

N’avez-vous pas remarqué que, parfois, nous avons tendance à interpréter des situations ?

Tout ce qui se manifeste à nous, tout ce que l'on peut observer, nous le définissons dans un premier temps comme étant l'apparence, et en concluons qu'il s'agit d'une manifestation, d'une réalité. Il y a lien de cause à effet. "Cette fille porte une mini jupe donc..."; " ce homme parle comme une fille donc …". Même chose avec les paroles : une bribe de phrase détachée de son contexte… et hop !

L'apparence, c'est l'aspect extérieur d'une chose ou d'une personne. La façon dont elle se présente à la vue. Son air, son aspect, sa mine. Ce qu'une chose (et par extension une personne) semble être, par opposition à ce qu'elle est réellement. Ce qu'elle est extérieurement.

Ce qui est apparent, c'est ce qui est bien visible. Ce qui paraît Vrai. Ecartant les zones d'ombre. Mais cela peut également signifier, l'Illusion.

L'image que l'on a de soi. L'image que nous renvoie un miroir. Son reflet que nous interprétons. Selon notre humeur, nos codes culturels, éducationnels, etc... Cette image, nous la travaillons également en fonction de l'idée que nous avons de nous ou, plus profondément, de ce que nous ressentons à travers nos sensations et nos émotions. De la manière dont nous nous situons dans ce monde. C'est tout cela que notre apparence dégage.

Suit-on les courants de la mode? A quel groupe social appartient-on? Veut-on s'y conformer ou au contraire montrer la révolte ou la désapprobation qu'il nous évoque? Quelle apparence cherche-t-on à (se) donner? … frontière fragile entre l'illusion et la réalité.

Mais c'est aussi le cas du comportement des individus : la politesse peut cacher la haine... Peut-on dire pour autant que les apparences sont trompeuses?

Vous connaissez sans doute les dictons : l’habit ne fait pas le moine, on ne connaît pas le vin à l’étiquette, ni l’homme à l’habit….

Peut-on connaître la réalité d'une chose en considérant la subjectivité de notre perception? Ou alors n'est-ce qu'une réalité, la nôtre?

Peut-on connaître quelqu’un par son apparence ? Ou y a t il totale adéquation entre la réalité et l'apparence?

Regardons cette photo, on dirait une bête... c'est une feuille... méfions-nous des apparences. Ce n'est pas toujours ce que l'on croit.

Regardons cette photo, on dirait une bête... c'est une feuille... méfions-nous des apparences. Ce n'est pas toujours ce que l'on croit.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article