SECRETS DE MIEUX ETRE

Publié le

CHOISISSONS...

Savons-nous qui nous sommes vraiment, au plus profond de nous-même, et l’assumons-nous pleinement ?

Avons-nous vraiment donné naissance à nous-même en rendant visibles nos spécificités propres ?

Chacun(e) de nous représente, en naissant, quelque chose qui n’existait pas auparavant, original et unique.

La preuve, pour chacun(e) d’entre nous, c’est que parmi les 400 millions de spermatozoïdes qui se dirigeaient pour féconder une ovule de notre mère, tous ont péri, sauf un. NOUS… et TOI. Tu as persévéré et trouvé cette cellule infiniment petite, tu t’es joint à elle et tu as commencé une vie nouvelle. Ta vie.

C’est notre devoir de savoir apprécier que nous sommes unique et qu’il n’y a personne d’autre de semblable dans le monde. Chacun(e) est une créature nouvelle et est appelé(e) à remplir sa particularité en ce monde.

La première des tâches qui nous est demandée est l’actualisation de nos possibilités et surtout pas quelque chose qu’un autre aurait déjà accompli.

Chaque jour nous pouvons naître. Vivre, c’est naître à chaque instant. La mort survient quand la naissance s’arrête, dit Erich Fromm. Nous pouvons donc mourir avant d’être né.

Nous avons le pouvoir de penser, d’aimer, de vouloir, de rire, d’imaginer, de créer, de planifier, de parler, de prier : nous sommes une création ultime, un être vivant complet. Un être qui peut s'adapter à tous les climats, à toutes les rigueurs, à tous les défis. Un être qui peut traduire une sensation ou une perception, non pas par instinct, mais par la pensée et la délibération de la meilleure action pour lui et pour l'humanité toute entière.

Notre rôle est d’aller à chaque instant vers soi-même et non vers ce que notre père, notre mère ou tous les autres, souhaiteraient que nous soyons. Combien de parents ont asservi leurs enfants, les emprisonnant dans leur giron au lieu de les amener à devenir eux-mêmes ?

Cet enjeu n’est pas évident, car le monde s’y oppose. En effet, la société fait absolument tout ce qui est possible pour que les individus demeurent à un stade involué, c'est-à-dire demeurent à son service au lieu de libérer ses propres enfants, les asservit. Dès notre naissance, le monde nous aveugle sur notre nature véritable, cherchant à nous conformer aux normes qu’il promulgue au détriment de nos propres valeurs, nous amenant à devenir des êtres anonymes et banals, perdus dans la masse.

Il nous est dit « tu dois apprendre nos lois : celles de te mettre au pas, tu n’as pas le choix ! Tu feras ce qu’on te dit de faire. »

Lorsque nous sommes devenus des adolescents, nous avons tenté de revendiquer notre désir de vivre conformément aux valeurs que nous portions en nous-même, mais là encore le monde s’y est opposé. Ainsi le monde ne cesse de vouloir nous conformer à un moule et nous pouvons nous laisser piéger par le conformisme et nous laisser façonner par le monde pour devenir un numéro.

Nous avons besoin de nous reconnecter aux profondeurs de l’être, cet endroit qui fait se lever notre soleil intérieur et d’aller vers nous-même, vers notre identité profonde et nos motivations, sans être tributaires des conditionnements extérieurs qui nous imposent des scénarios qui ne nous correspondent pas. Nos choix doivent découler de nos propres valeurs.

La valeur de chacun est royale. La tienne aussi. Pourquoi as-tu écouté ceux qui te rabaissaient...et bien pire encore, pourquoi as-tu cru en eux ?

Nous avons le pouvoir de choisir. Qu’a-t-on fait de cette force extraordinaire ?

Choisissons d'aimer plutôt que de haïr.
Choisissons de rire plutôt que de pleurer.
Choisissons de créer plutôt que de détruire.
Choisissons de persévérer plutôt que de lâcher.
Choisissons de louer plutôt que de critiquer.
Choisissons de guérir plutôt que de blesser.
Choisissons de donner plutôt que de voler.
Choisissons d'agir plutôt que de remettre à demain.
Choisissons de nous améliorer...plutôt que de rester sédentaire.
Choisissons de prier plutôt que de maudire.
Choisissons de vivre plutôt que de mourir.

SECRETS DE MIEUX ETRE

Commenter cet article