A MEDITER

Publié le

FAIRE LA TÊTE

Est-ce que faire la tête est un comportement juste ? Tout le monde le sait et pourtant cela n’empêche personne de recommencer.

Nous connaissons tous ce gouffre qui se creuse quand on fait « la tête », ce gouffre qu’il faudra forcément combler par la suite.

On sait tous qu’il faudra revenir vers ceux que l’on boude. Et que plus l’on boude, plus il sera difficile de revenir. Et pourtant on persévère contre toute intelligence mais on persévère quand même. C’est étrange !

Faire la tête nous enferme, telle une statue de pierre et nous empêche d’être dans notre cœur

Il y a deux parties en nous. D’abord une partie animale soumise à ses instincts. Cette partie, quand elle est blessée, réagit en faisant la tête. Elle en a besoin… L’autre partie, c’est une intime conviction qui sait très bien que faire « la tête » ne conduit nulle part.

Le problème, c’est qu’il n’y a pas de dialogue entre ces deux parties. La partie qui fait ne demande rien à la partie qui sait. C’est une évidence biologique !

Ne prenons jamais une décision définitive sur une émotion passagère… Ces murs que l'on construit pour se protéger, lorsque nous boudons, peuvent nous empêcher de souffrir, mais ils peuvent aussi nous empêcher d'aimer...

Les choses ne changent pas… mais nous pouvons changer notre façon de les voir…

A MEDITER

Commenter cet article