LE COIN DES PARENTS

Publié le

L’ÉDUCATION

Une règle d’or dans l’éducation donnée aux enfants : distinguer l’enfant de son comportement. « je n’aime pas ce que tu as fait, mais toi, je t’aime ».

Mal traiter un enfant parce qu’il n’a pas rangé sa chambre ne résout rien pour le rangement ni pour enseigner l’ordre à l’enfant. Cela contribue à ternir son image de soi. Mieux vaut, pour son amour-propre, se concentrer sur des façons précises et constructives de modifier son comportement.

Expliquons ce que nous attendons : qu’il range ses jouets dans le coffre avant de passer à table, en le prévenant assez tôt pour qu’il puisse le faire.

Souvent les parents se plaignent de la façon de geindre quand leur petit a besoin de quelque chose. Pourquoi ne pas lui montrer comment faire ? Ainsi nous l’aidons à comprendre ce que nous attendons de lui.

Complimentons le comportement désiré, l’action, plutôt que l’enfant.

Evitons les luttes de pouvoir en demandant de se dépêcher pour se préparer ou pour aller au lit. Pourquoi ne pas utiliser un minuteur, indiquant que lorsque la sonnerie retentira, il sera temps de partir ou d’aller au lit ? Cette idée contribue à résoudre le conflit parent/enfant.

Nos enfants ont besoin d’une surveillance, mais sûrement pas d’une présence de tous les instants. C’est une des premières règles enseignées par Suzanne Fouché lorsque je travaillais dans un centre pour enfants.

Se concentrer sur les erreurs de l’enfant ne fait que l’inciter à récidiver. Il pense que l’on s’intéresse à lui exclusivement lorsqu’il fait des sottises et cela provoquera du ressentiment chez lui.

LE COIN DES PARENTS

Commenter cet article