LA COMMUNICATION DANS LE COUPLE

Publié le par Josie

Dans le quotidien la communication est essentielle !

Bien souvent, aujourd’hui, le couple est régulièrement en danger de rupture. Si nous voulons le préserver, prenons conscience du fait qu’aucune relation n’est jamais à l’abri du changement. La relation n’est pas statique, elle est vivante, elle évolue… Faisons donc en sorte qu’elle évolue toujours vers un mieux. Car si nous laissons faire les choses, et si nous ne sommes pas assez vigilants, avec le temps nous risquons de nous installer dans une routine qui génère l’ennui. Nous sombrerons dans la déprime ou nous irons voir ailleurs.

Notre partenaire a besoin d’étonnement de surprise, de renouveau. Faisons donc des projets ensemble, et pour cela COMMUNIQUONS

Par ailleurs quelque soient notre bonne volonté et l’intensité des sentiments qui nous animent, nous sommes deux êtres différents et nous ne manquerons pas un jour ou l’autre de nous opposer dans un conflit. Encore une fois il sera nécessaire de  COMMUNIQUER pour résoudre le problème !

Notre partenaire ne lit pas forcément dans nos pensées, il n’a pas forcément le don de télépathie, aussi faut-il lui parler, lui dire ce que nous ressentons, lui confier nos aspirations, nos désirs.

La communication réussie est une communication dans laquelle on s’abstient absolument de charger l’autre de griefs et de reproches.

Lorsqu’un conflit nous oppose, veillons à ne pas  porter de jugements, de blâmes et de condamnations.

Communiquer c’est chercher un terrain d’entente plutôt que de chercher à avoir raison. Ne donnons pas au partenaire l’impression que nous cherchons à lui donner une quelconque leçon, sinon les choses risquent de s’envenimer…

Communiquer c’est mettre en commun;

Communiquer c’est parler de soi, et de son vécu dans la relation, tout simplement. Pour un couple apprendre à communiquer commencera donc par apprendre à s’écouter vraiment l’un et l’autre.

Communiquer veut surtout dire écouter c’est à dire prendre le temps d’inviter l’autre à s’exprimer pour vérifier ce que j’imagine et pense à son propos.

 

Ecouter l’autre c’est :

Ne pas anticiper mentalement sur ce qu’il va dire.

Etre attentif à ses mots qui n’ont pas toujours le même sens qu’ils peuvent avoir pour moi.

Etre attentif à la manière dont ils sont dits.

Pour une communication réussie, il est indispensable de respecter les quelques règles de base qui suivent :

Ne pas interrompre son partenaire,

Reformuler ce qu’il a dit et vérifier si l’on a bien compris,  peuvent aussi être des outils essentiels. (Sinon nous prendrons le risque de n’être pas véritablement en contact avec lui mais seulement avec l’image que nous avons de lui).

Parler un peu plus de soi-même et de ses attentes.

S’exposer, se montrer, car notre partenaire ne pourra pas toujours nous deviner !

Mais communiquer voudra aussi dire faire des demandes (sans que cela prenne la forme des exigences comminatoires…Demander ne veut pas dire exiger. Je peux tout demander si je n’exige rien).

Ce n’est pas dans les moments trop chargés émotionnellement qu’il faut communiquer.

Communiquer veut dire renoncer à rendre l’autre responsable de mon malaise.

Communiquer c’est renoncer à toutes menaces, chantages ou pressions quelconques.

Communiquer c’est arrêter de s’opposer comme si les hommes et les femmes venaient de deux planètes différentes.

Une communication réussie est celle qui permet de résoudre un conflit sans qu’il y ait ni perdant ni gagnant.

 

Lorsque ça va mal dans le couple, le réflexe est de dire : c’est la faute de l’autre. Sortir de l’idée que notre malheur intime est causé par ses insuffisances ou ses déficiences.


Pour établir avec succès une relation mutuellement satisfaisante il est suggéré de  renoncer à toutes sortes de manipulation culpabilisante du style : « C’est à cause de toi que je ne suis pas heureux(se) » en guise de communication.

Si nous nous surprenons à penser : « je serai heureux lorsqu’il (ou elle) se décidera à changer », c’est mauvais signe. Mais peut-être est-il alors encore temps de mettre cartes sur tables et de redéfinir ensemble la relation.

Le plus souvent c’est de mode relationnel qu’il est nécessaire de changer, pas de conjoint.

L’amour est bien vivant lorsque l’on s’aime sans exiger rien l’un de l’autre. Il le demeure quand on partage ce que l’on a en commun en respectant les différences de chacun.

 Deux types de couples sont concernés par les problèmes de communication :

-          les couples maladroits qui possèdent toutes les qualités pour vivre ensemble mais n’ont pas un mode de communication efficace: ils parlent tous les deux mais ne s’écoutent pas. Ils énumèrent tout le temps ce qui ne va pas au lieu de dire ce qui va bien. Ils devraient toujours commencer par énoncer deux choses positives avant de faire une critique.

-          les couples malades pour qui  la communication ne  sert à rien. Dans ces couples là, le conjoint est utilisé pour satisfaire les névroses de l’autre : paranoïa, narcissime…

 

Bonne mise en application et heureuses découvertes...

 

 

LA COMMUNICATION DANS LE COUPLE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article