A MEDITER

Publié le

UN JOUR A LA FOIS

Il y a, dans chaque semaine, deux jours pour lesquels on devrait pas se tracasser, deux jours qui devraient être exempts de la crainte et de l'appréhension.

L'un de ces jours est - HIER - avec ses erreurs et ses soucis, ses fautes et ses bévues, ses maux et ses peines. HIER s'échappe à jamais de nos mains.

Tout l'or du monde ne peut faire revivre HIER. Nous ne pouvons défaire un seul des actes posés; nous ne pouvons retirer une seule des paroles prononcées.

HIER n'est plus.

L'autre jour qui ne devrait pas nous inquiéter est - DEMAIN - avec ses misères possibles, ses fardeaux, ses larges espérances et ses pauvres accomplissements.

DEMAIN est aussi hors de notre portée.

DEMAIN, le soleil se lèvera dans toute sa splendeur ou derrière un écran de nuage, mais il se lèvera. Jusqu'à cet instant, nous n'avons pas de mise sur DEMAIN, parce qu'il est encore à venir.

Il ne reste qu'un jour - AUJOURD'HUI. Tout homme peut livrer les combats d'un seul jour. C'est seulement lorsque vous et moi ajoutons les fardeaux de ces deux redoutables éternités - HIER et DEMAIN - que nous sommes vaincus.

Ce ne sont pas les épreuves d'un jour qui rendent les hommes fous, c'est le remords ou la rancoeur d'un incident qui est arrivé HIER et la crainte de ce que DEMAIN peut apporter.

VIVONS DONC UN SEUL JOUR À LA FOIS.

"On ne peut marcher en regardant les étoiles quand on a une pierre dans ses souliers." Lao Tseu

A MEDITER
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article