STOP A LA CRISE

Publié le par Josie

STOP A LA CRISE

 

Si nous voulons vivre en harmonie dans notre couple, nous avons parfois besoin d’aller revisiter notre passé proche ou lointain, pour sortir de nos prisons intérieures.

 

Attendre trop ou tout de l’amour sans savoir être autonome, sans avoir de projet personnel mène droit dans le mur.

 

Entrer en couple comme échappatoire, pour fuir une situation inconfortable (familiale, financière, de solitude, de déception amoureuse) n’est pas une solution. C’est une réaction.

 

Entre 40 et 50 ans certaines personnes  recherchent des relations nouvelles. C’est une période de bilan. Nombreux sont ceux qui se tournent  vers une personne plus jeune (ou pas) sans comprendre que c’est après leur jeunesse qu’ils courent. Une prise de conscience assortie d’une aide thérapeutique pourrait leur faire comprendre qu’un changement n’est pas nécessaire pour faire face à ce qui se passe.

 

Quand l’âge de la retraite sonne, une autre période de crise survient. Les deux partenaires ont besoin d’avoir des projets, ainsi, bien des frustrations pourraient être évitées.

 

Aimer comporte des risques qu’il est nécessaire de savoir accepter pour pouvoir s’engager.

La souffrance amoureuse peut être une expérience utile, si elle conduit sur le chemin d’une remise en question individuelle où chacun s’interroge sur ses propres empêchements, ses blocages, ses blessures affectives.

 

La connaissance de nos difficultés est la condition d’entrée en terre d’amour.

 

 

 

 

STOP A LA CRISE

Commenter cet article